Tourner et monter des vidéos: une compétence essentielle pour tous les journalistes

« La capacité des journalistes à produire de petits reportages vidéos est désormais l’une des compétences les plus importantes dont les journalistes doivent faire preuve »

Phil Chetwynd, rédacteur en chef (global editor-in-chief), AFP.

En s’exprimant devant le World News Media Congress organisé par WAN-Ifra, Philip Chetwynd (@philchet sur Twitter) de l’AFP a souligné l’importance que peut prendre désormais le savoir-faire vidéo pour les journalistes de l’agence de presse. « Si l’on obtient une seule place pour monter à bord d’un hélicoptère de police sur un événement, le journaliste qui embarque doit être capable de filmer et d’écrire », explique le rédacteur en chef. Selon Chetwynd, les technologies sont en train de reconfigurer les compétences requises pour les journalistes, rapporte l’excellent site Journalism.co.uk.

Le patron de la rédaction de l’AFP précise qu’il ne rêve pas de journalistes shiva capables de tout faire en même temps et d’alimenter toutes les plateformes, en revanche, il explique que s’il envoie un journaliste pour « un long magazine dans le camp de base de l’Everest au Népal » alors il attend de son envoyé spécial qu’il « soit capable d’illustrer son reportage en vidéo ».

Dans ce contexte, la formation au tournage et au montage de la vidéo sur smartphone constitue désormais un point de passage critique pour les journalistes et une occasion d’acquérir les compétences de bases nécessaires dans la plupart des situations.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *