Laurent Ruquier utilise un iPhone pour filmer la fin de son émission ONPC

A la suite d’une panne d’électricité dans le studio de l’émission “On n’est pas couché”, Laurent Ruquier a décidé de filmer la fin de son émission avec un iPhone avec des images additionnelles filmées par les cadreurs, équipés, eux aussi de leurs smartphones.

Laurent Ruquier filme la fin d'ONPC avec un iPhone après la panne d'électricité qui rend les caméras du studio inutilisables.
Laurent Ruquier filme la fin d’ONPC avec un iPhone après la panne d’électricité qui rend les caméras du studio inutilisables.

Les smartphones viennent de faire officiellement leur entrée par la grande porte dans l’univers des outils qui peuvent être utilisés par les professionnels de la télévision et de la vidéo. Chez Samsa.fr, ça ne nous a pas surpris. Depuis près de trois ans, nous dispensons des formations sur ce sujet: tourner et monter des vidéos de qualité pro avec un iPhone et, depuis peu, tourner et monter des vidéos de qualité pro avec un smartphone Android.

Le grand public et les professionnels ont découvert samedi que ces smartphones que nous avons dans nos poches sont équipés de très bonnes caméras et que les images peuvent être diffusées en télévision.

Il a fallu pour cela des circonstances exceptionnelles: une panne d’électricité qui a touché le quartier des studios où est enregistré le talk show de France 2. Après avoir été plongé dans le noir complet, le studio a de nouveau été éclairé (faiblement) mais l’alimentation des caméras est restée défaillante.

Léa Salamé, qui faisait sa dernière apparition dans l’émission, raconte la suite:

« On attend une demi-heure de voir si ça va se rétablir ou pas », et là, « vous avez l’idée géniale de Laurent Ruquier qui dit ‘Filez moi un iPhone, je vais filmer' ». « C’est là qu’on voit qu’il est vraiment bon », commente Léa Salamé à propos du présentateur, qui anime le talk-show depuis sa création en 2006. […] « Les cadreurs se sont mis à sortir leurs portables, ça donne un truc totalement ubuesque, c’était surréaliste, totalement fou, totalement rock » raconte t-elle.

Ruquier-iphone-smartphone-3

Si vous voulez avoir une idée du résultats, la vidéo est disponible sur la plateforme Pluzz de France Télévisions (à partir de 1:39:55). Ce sont les 20 dernières minutes d’émission qui ont été tournées avec smartphone.

Au delà du moment de télévision qui restera dans les annales, on constate dans cette expérimentation imprévue et improvisée que l’iPhone nécessite le respect de quelques règles que connaissent bien ceux qui, comme la chaîne de télé locale genevoise Léman Bleu, se sont lancés dans l’aventure de la production de vidéos avec iPhone:

  • la prise de son implique d’être très proche de son interlocuteur quand on ne dispose pas de micro additionnel;
  • il est préférable pour celui qui filme de ne pas rester debout quand ceux qu’il filme sont assis (effet de plongée qui “écrase” l’interviewé/e)
  • il n’y a pas de zoom sur les smartphones, et pour faire un gros plan, il est nécessaire de s’approcher de son sujet (ce que fait Laurent Ruquier à plusieurs reprises);
  • il est possible de corriger la couleur de la lumière et éviter qu’elle n’apparaisse trop jaune comme dans certains plans utilisés dans ONPC;
  • il est difficile de rester parfaitement stable lorsque l’on filme à bout de bras (mais il existe des techniques pour tenir son smartphone et des accessoires qui permettent de palier cet inconvénient).

Même filmée dans des conditions “acrobatiques”, la fin de l’émission a été jugée diffusable par France Télévisions. La chaîne publique a sans doute jugé que l’intensité du moment permettait d’être tolérant face aux quelques défaut techniques.

On peut désormais imaginer que d’autres productions, conçues et pensées pour un tournage avec smartphone, pourront désormais voir le jour. Des chaînes publiques comme la RTE (Irlande), la BBC ou encore ARD (Allemagne) ont déjà franchi le pas. Mais aucune d’entre elles ne s’est osée à produire une émission comme “On n’est pas couché”. Ce sont plutôt des reportages qui sont réalisés comme cela a été détaillé à la fin du mois d’avril lors de la dernière conférence internationale consacrée à la vidéo mobile, MoJoCon 2016.

Reste à inventer le programme qui exploitera tout le potentiel de proximité et de mobilité des smartphones pour imaginer des contenus très mobiles, souples, réactifs et proches des participants.

Ruquier-smartphone-iphone-1

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *